• Nalouette TiteCouette

Tuto Bijoux : Comment fabriquer un bracelet en fils aluminium ?

Dernière mise à jour : juil. 23


Voici une composition graphique de plusieurs photos montrant les étapes de fabrication du bracelet
Tuto de fabrication - Bracelet Louny Belle v2

TUTO BRACELET FIL ALUMINIUM

Sur la base de travail du bracelet « Louny Belle » 2.0

Niveau

Difficile

Travail du fil aluminium

Demande de la dextérité, de la patience, de la force mais aussi beaucoup de minutie, une certaine indépendance motrice entre les mains/doigts des deux mains, et une gestion des tâches avancées.

Préparation

Objectif

Réalisation d'un bijou fantaisie, un bracelet en fils d'aluminium pour poignet type adulte/adolescente (16 cm de tour).

Techniques utilisées

  • La boucle de tête/fin de fil (pince à embouts ronds)

  • L'arabesque (forme)

  • Le liage d'éléments (assemblage)

  • La mise en forme d'un bracelet

Matériel nécessaire

  • Une pince à embouts ronds

  • Une pince dite "Flush Cutter" (coupe à angle droit)

  • Une pince à bec courbé

  • Une pince plate Nylon (embouts en nylon blanc)

  • Un mandrin (pour former les arabesques)

  • Une bouteille en verre ou un flacon solide et résistant, à la taille du poignet

Matériaux

  • Montants : 2 brins de fil aluminium Argent, de 18,5 cm en Ø3 mm.

  • Arabesques : 6 brins de fil aluminium Noir, de 14 cm en Ø2 mm.

  • Arabesque : 1 brin de fil aluminium Argent, de 14 cm en Ø2 mm.

  • Liens de maintien : 30 brins de fil aluminium Argent, de 9 cm en Ø0,8 mm.

  • Tiges de maintien : 4 brins de fil aluminium Argent, de 6,5 cm en Ø0,8 cm.

  • Barres de maintien : 4 brins de fil aluminium plat Argent, de 6,5 cm en Ø3,5 mm.

Réalisation

Étape par étape


Bon ! Je souhaite donc réaliser un bracelet fantaisie, en fils aluminium, et pour cela je commence en mesurant le tour de mon poignet, pour l'exemple, avec un mètre ruban. Cela donne pour moi : 16 cm.


Bien penser à tout moment que la patience est le maître mot pour bien avancer même si parfois, on se demande où l'on va. Garder en tête que l'on peut toujours arrêter puis reprendre plus tard. Et dans tous les cas, ne pas abandonner par manque de patience. Sinon, à quoi bon commencer la fabrication d'un bijou ? Il s'agit tout de même d'une réalisation minutieuse qui nécessite de ce fait de la patience. C'est ainsi !


Allez... C'est partie !

Formation des montants et des arabesques

  • Je prends mes deux brins de fil aluminium de diamètre 3 mm ( Ø3), couleur Argent, de 18,5 cm de long.

  • Je les marques à la pince à embouts ronds, délicatement mais suffisamment fort.

  • Puis, je forme une boucle à chaque extrémité de chaque brin.

  • Ensuite, je prends mon fil de Ø2 (diamètre 2 mm), couleur Noir, et je découpe 6 brins de 14 cm chacun.

  • Puis je prends mon fil Argent Ø2 et découpe 1 brin de 14 cm.


Je me suis donné comme objectif de faire un bracelet d'une largeur de 4 cm afin qu'il ne soit ni trop large ni trop fin.


Je pose mes 2 brins de Ø3 (les montants) sur mon plan de travail et les espace de 4 cm. Les 4 cm sont mesurés aux bords extérieurs des brins. Cela me donne déjà un aperçu d'ensemble de la forme, à plat, du bracelet.


  • Je prends chaque brin, un à un, et le marque avec la pince à embouts ronds, délicatement mais suffisamment fort. Les marques sont faites comme on le souhaite. Garder à l'esprit que ces marques se verront bien une fois le bracelet fini. Il faut donc penser à conserver une harmonie d'ensemble quitte à dessiner ce que l'on voudrait obtenir. Moi, je n'ai pas fait trop compliqué : je n'ai marqué, pour cette version du Louny Belle, que l'arabesque centrale.

  • Ensuite, je prends le mandrin et forme un serpentin (S) que j'appelle par la suite, arabesque, en faisant en sortes que chaque extrémité touche le corps du S. C'est à dire que je prends l'une des extrémités et la boucle à la pince, puis fais la même chose de l'autre côté. Ensuite, je fais toucher le corps du S par la boucle, comme sur les photos ci-dessus.

  • Une fois tous mes éléments S (arabesques) formés, je les place entre mes deux montants de Ø3.

  • J'ajuste leur placement selon ce que je veux obtenir comme rendu. Pour le Louny Belle v2, je souhaitais réaliser une sorte de symétrie centrale en mettant une arabesque Argent entre les séries de 3, Noir. Je vérifie que mes marques sont en accord, dans l'ensemble.

Mise en place des liens de maintien

Vient le moment de la découpe des liens de maintien et leur mise en place. C'est la phase la plus longue et délicate. Délicate car il ne faut pas déformer les éléments pendant la mise en place des liens.

  • Je découpe 30 brins de 9 cm de long en fil aluminium Ø0,8.

  • Je prends 2 arabesques (S) et je commence à les lier de chaque côté des parties larges, en haut et en bas (voir la photo ci-dessus).

  • Ensuite, j'ajoute une autre arabesque (S) à côté de l'une des deux déjà attachées.

  • Puis, j'ajoute encore une autre arabesque et ainsi de suite jusqu'à obtenir un ensemble d'arabesques lié par de petits liens.

  • Chaque lien est bien serré mais pas trop pour ne pas déformer (ou le moins possible si l'on ne peut faire autrement) les autres éléments. Il faut procéder délicatement à chaque instant.

  • Chaque lien commence par une petite spirale qui va permettre de maintenir le fil aluminium sous les doigts pendant le travail. Et on finit de la même façon pour donner un rendu plus esthétique, sachant qu'un lien de maintien doit maintenir. C'est vraiment un jeu de tension qui n'est pas toujours facile à maîtriser. Et tout peut se dérouler de façon différente d'un bracelet à un autre.

Maintenant, on passe à la mise en place des montants. Ce n'est pas une partie facile à réaliser. Il faut toujours faire attention en tenant les éléments alors que l'on s'applique à lier. Il suffit d'une pression trop forte de la main et/ou des doigts pour tout déformer. Ce n'est pas irrémédiable mais c'est embêtant d'autant que l'on vient d'y passer un bon moment.

  • On place entre les deux montants l'ensemble des arabesques ainsi liées. On voit si le rendu est comme on le souhaite. Si les têtes d'arabesques ne sont pas bien alignées sur les deux montants à la fois, on ajuste au mieux pour pouvoir continuer la mise en place des liens.

  • Une fois cela fait, on prend un montant dans une main et l'on commence à y lier les arabesques, une à une. Travail un peu plus compliqué car les éléments glissent parfois. Il faut prendre son temps et ne surtout pas perdre patience. Allez ! On continue...

  • Une fois les arabesques liées d'un côté sur un montant, on attaque l'autre côté. On prend l'autre montant et l'on procède de la même façon, une arabesque après l'autre.

  • Quand enfin tout est lié, on prend le temps de regarder si tout s'aligne bien quitte à procéder à quelques ajustements, selon le rendu et les résistances plus ou moins importantes à certains endroits.

  • Ce n'est pas gênant si les liens sont, pour certains, relâchés par rapport à d'autres. C'est normal car au fil du travail, les tensions se modifient. Ce qui compte, l'essentiel, c'est que tout élément soit lié à un autre en plusieurs points d'attache. Ainsi, l'ensemble devient plus stable et à la mise en forme de bracelet, aucun d'entre eux ne s'échappera d'une quelconque façon.

Maintenant, il est temps de passer à l'étape de maintien par les barres transversales... Non, non, pas de panique, j'explique...

Mise en place des barres de stabilisation

  • Je prends mes barres et mes tiges de maintien et les marque avec un motif répétitif. Moi, je n'ai marqué que les barres de fil aluminium plat. C'est esthétique sur cette couleur Argent. Sur les tiges Noir, cela n'aurait pas eu un rendu visible intéressant.

  • Je commence à boucler les extrémités mais pas tout à fait de sortes que je puisse insérer au sein de chaque boucle, et ce de chaque côté, les montants. Un peu comme une main qui prend une barre, l'entoure et la maintien de façon stable. Une fois cela fait, des deux côtés de la barre...

  • Je la cale contre les boucles des montants.

  • Ensuite, je procède de la même manière pour ma 2e barre.

  • Puis, même dispositif pour les deux tiges.

  • Je cale l'ensemble et effectue les mêmes procédures de l'autre côté du bracelet.

  • Voilà, maintenant, tout est en place sur les montants, mais il nous faut lier les arabesques à la dernière tige et ce, des deux côtés. C'est parti...

  • On pose nos arabesques (S) toutes liées au milieu des montants maintenus par les barres à chaque extrémité. Ensuite, on assemble les arabesques aux montants.

  • On réalise nos liens de maintien comme précédemment, et on lie les deux parties comme indiqué sur les photos plus haut.

  • Quand on finit cette étape à plat du bracelet, essentielle et délicate, on estime que 95% du travail est terminé.

  • Ouf ! ;-)

Formation du bracelet

  • Prendre la bouteille ou le flacon, dur pour qu'il ne s'enfonce pas pendant la mise en forme. Ce serait dommage de déformer le moindre élément à ce stade du travail.

  • Prendre de l'autre main, le bracelet à plat.

  • De la main qui maintien la bouteille, maintenir aussi, avec la paume, l'un des bouts du bracelet et, tout en lui faisant prendre la forme de la bouteille, procéder petit à petit en chauffant les fils d'aluminium (avec la paume de la main) qui deviendront bien plus facile à modeler.

  • Une fois la forme prise, retirer le bracelet de la bouteille en le faisant glisser.

  • Les deux bouts ne devraient pas se toucher pour un poignet d'un tour de 16 cm, juste avoir un écart agréable au porté. En fonction des essayages sur votre poignet ou celui de la personne pour laquelle vous l'avez réalisé, vous pouvez tout à fait resserrer le bracelet, l'aplatir sur le dessus du poignet et l'arrondir sur les côtés. Garder bien en mémoire qu'à trop le travailler sans faire assez attention, on peut le déformer de façon fort peu sympathique au point d'être obligé...

  • Non, rassurez-vous, il reste encore la solution de la bouteille ^^ Vous la reprenez et remodelez le bracelet, en le chauffant patiemment, etc.

Note importante

il s'agit d'un bijou en fils aluminium, il faut bien se rappeler que ce matériau est fragile et si l'on n'y prend pas soin, il changera vite de forme, malencontreusement si l'on y donne un mauvais coup. La plupart du temps, il est facile de lui faire reprendre une bonne forme, pas d'inquiétude. Mais, je tenais à le rappeler pour celles et/ou ceux qui râleraient tout en sachant depuis le début de quoi il retourne ^^ Prendre soin de chose fragile notamment, c'est une question d'habitude. À bons entendeurs ! Et surtout, bon courage et bonne créa !


#tuto #tutos #tutobijou #tutobijoux #tutodecoration #tutobijouxfantaisie #tutobracelet #tutoloisircreatif #tutocentreloisirs #tutoateliercrea #creatif #creative #activitemanuelle #animation #lepetitatelierdenat #nalouettetitecouette #nalouette

323 vues

Posts récents

Voir tout